Les AMAPs d'Aquitaine s'organisent en collectif.

Publié le par Amap de St Jean d'Illac

 Les AMAP® Aquitaine s'organisent en collectif pour faire face à une demande croissante de consommation en circuits courts
Samedi 21 septyembre, dans les locaux du Conseil Régional, les AMAPs d'Aquitaine réunies en Assemblée Constitutive, ont adorpté les statuts du Collectif .
 
   Le   principe   des   AMAP   est   de s'approvisionner   en   produits   agricoles  sains  et   fraichement   récoltés    auprès  de producteurs locaux, sous la forme de contrats de saison,  pour favoriser une vente directe au consommateur final.

  Un  fort  et  rapide  développement   de  groupes  de consommateurs  en  AMAP a   incité, en  2012,  à  mener   une     réflexion  sur   l'existant   et   sur   la   nécessité   de  constituer   un  collectif de  consommateurs en Amap à l’échelle régionale.
C’est ainsi qu’en mars 2013, les statuts du collectif ont été validés, précisant sa vocation et ses objectifs : assurer la représentation des AMAP adhérentes au niveau régional, être un lieu    d'échanges     et   de   mutualisation     de   l'information    et  répondre     aux    demandes institutionnelles en mobilisant les moyens et les partenaires du réseau.

L’Aquitaine compte 162 AMAP dont 72 en Gironde, 68 dans les Pyrénées-Atlantiques, 14 dans les Landes, 5 en Lot-et-Garonne et 3 en Dordogne.

Le Conseil régional d’Aquitaine accueille cette première assemblée constitutive. En adoptant un  Plan   régional   en   faveur   des   circuits   courts   et   de   proximité  en   2011, il   affiche   sa volonté politique de promouvoir, d’organiser et de structurer les démarches de circuits courts et de proximité dans un double objectif de développement durable et de cohésion territoriale. Un plan d’actions s’articule autour des axes suivants : soutien à la production, appui   à   la  transformation,    promotion     et  commercialisation,      et  accompagnement   à   la structuration.

D’autres initiatives ont également été menées pour inciter les Aquitains à adopter les circuits courts dans leurs modes de consommation en lançant les marques « Sud Ouest France », « Bio Sud Ouest France », « Produit ici en Aquitaine », ou encore en éditant un inventaire des productions agricoles et agro-alimentaires par l’Aapra.

 

Enfin, la Région est entrain   de   créer   un   observatoire    régional   des    circuits  courts   pour   mieux    connaitre    et comprendre le phénomène en Aquitaine (et ainsi orienter ses politiques régionales).

Depuis 2011, dans le cadre du plan régional d'intervention en faveur des circuits courts, le Conseil régional a financé près de 650 projets, soit près de 7,5 M€ d'aides régionales.

Publié dans actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article